table_02.jpg
LA ​CORSE
Terre de saveurs
Ce sont des terroirs riches, de la mer à la montagne, de la pèche aux troupeaux, des cultures de plaine à celles d’altitude qui ont donné une cuisine méditerranéenne à fort caractère, haute en saveurs, transmise de génération en génération, dont les plats qui la constituent varient selon le lieu de vie et l’activité. Elle allie rusticité, qualité, finesse et générosité.

La cuisine corse exprime à sa façon la manière d’être, de vivre et aussi l’Histoire de ce peuple.

Que de souvenirs, de savoirs faire, d’odeurs, de textures, de cueillettes, de cuisine, de lieux et de partage...l’éveil des sens


Le pétrin sur lequel fariné, ma grand-mère étalait la pâte des frappes, des oreillettes, des bastelles; elle faisait pivoter le plateau pour y ranger farine, sucre et autres produits secs.


La cave, le fromage apporté par les bergers sur les mules, était rangé dans des caisses en bois et travaillé tous les jours par les mains agiles de mon aïeule. Il prenait part à tous les repas.


La grande bassine remplie d’herbes sauvages coupées menu qu’elle mélangeait avec de l’huile d’olive pour faire de délicieuses bastelles glissées au four : je peux en manger tous les jours.


La polenta de farine de châtaigne avec du figatelli grillé, du brocciu, des œufs et des noix.

 

La cheminée où grillaient figatelli, châtaignes, merles et déposées dans la cendre, les pommes de terre rouges qu’on aplatissait d’une rotation du poignet, dégustées avec un
filet d’huile d’olive et du sel.


Les bergers chez lesquels pendaient prisuttu, fiagatelli, coppa, lonzu dont on se délectait.


Les anguilles de rivière cuites au feu de bois délicatement croquées.


L’ortu, le jardin où j’allais bêcher avec mon père.


La cruche... « va chercher l’eau », aujourd’hui encore je le perpétue


Le pain noir qu’on allait chercher au four, « pain béni » trempé dans l’huile d’olive ou accompagné d’une barre de chocolat noir...

Venez, je vous emmène... vers des producteurs, des produits de bouche, des terroirs, des tables où des recettes naturelles, simples et savoureuses s’expriment ...une philosophie de vie ! Prendre le temps de consommer en conscience des produits locaux, sains, de saison, issus d’une agriculture raisonnée qui ravivent les sens et respectent notre corps.

Mais remontons le temps...

Durant des siècles les corses ont adapté leur nourriture à ce que leurs procurait la nature : la chasse, la cueillette, la pêche, la culture, l’élevage. Des mains ont transformé, accommodé, cuisiné pour nourrir les femmes et les hommes qui avaient de dures tâches à accomplir. Grâce à la magie du feu entré dans la maison, le foyer « U Fuconu » occupe le centre du cercle familial où la famille se rassemble pour les repas et les veillées.

Imaginé à partir de produits de base tels que farine de châtaigne, légumineuses, brocciu, le repas du soir était celui du partage en famille avec des plats mitonnés .

Le pain, l’oignon, le fromage ou la tranche de polenta composaient « U Spuntinu » repas pris au champ ou en mer...

Avec les mets dégustés l'histoire vous sera racontée...

CONTACT

Quartier Licciola

20231 Venaco

Corsica

pierrettesalvadori@gmail.com

Tel:+33 6 10 82 04 21

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Noir LinkedIn Icône

Success! Message received.